.


Articles les plus récents

  • CoptosLire la suite de «Coptos»

    , par Jean-Luc

    Coptos, en égyptien ancien Gebtyou, est situé au bord de la piste qui conduit au ouâdi Hammâmât. La cité était toute entière tourné vers l’exploitation du désert. On comptait nombre de sementyou (Corporation chargé d’exploiter les mines et de découvrir de nouveaux filons) parmi ses habitants. C’est de Coptos que partaient les contingents de carriers et de tailleurs de pierre. La ville comptait aussi (...)

  • BastetLire la suite de «Bastet»

    , par GOLVIN Jean-Claude, MARTINEZ Philippe

    Bastet divinité de Bubastis vénérré dès la VIe dynastie, sous le règne de Pépi II, on l’imagine comme le pendant d’Hathor de Dendarah.
    A partir de l’époque libyenne (XXIIe-XXIIIe dynasties), la déesse locale perd ses attributs léonins, s’apaise pour devenir identique à une chatte protectrice du foyer, rôle qu’elle conserve jusqu’à la fin de la Basse Epoque.
    Bastet a conservé cependant ses fonctions (...)

  • BubastisLire la suite de «Bubastis»

    , par GOLVIN Jean-Claude, MARTINEZ Philippe

    Bubastis, équivalent grec de l’ancienne Per-Bastet - l’actuelle Zagazig -, se trouve sur la branche tanitique du Nil.
    On y vénérait, depuis les origines, une déesse-lionne, Bastet que, dès la VIe dynastie, sous le règne de Pépi II, on imagine comme le pendant d’Hathor de Dendarah. A partir de l’époque libyenne (XXIIe-XXIIIe dynasties), la déesse locale perd ses attributs léonins, s’apaise pour devenir (...)

  • Arsinoë ou Crocodilopolis Lire la suite de «Arsinoë ou Crocodilopolis »

    , par GOLVIN Jean-Claude, MARTINEZ Philippe

    Arsinoë ou Crocodilopolis sont les noms grecs de l’ancienne ville de Chédyt, consacrée à Sobek, que les Grecs nomment également Soukhos. La lecture des auteurs antiques permet d’affirmer que Crocodilopolis faisait l’objet d’un détour de la part des voyageurs désirant assister au repas du crocodile sacré. Ce dernier, aux oreilles et aux narines duquel on avait fixé des boucles d’or, était nourri de (...)

  • Le RamésseumLire la suite de «Le Ramésseum»

    , par Jean-Luc

    Le Ramesseum
    Situé sur la rive ouest de Thèbes, c’est en fait le temple de million d’années de Ramsès II, un des plus importants monuments de la région. La disposition de cet ensemble architectural inspirera fortement les bâtisseurs du temple de million d’années de Ramsès III sur le site de Medinet-Habou.
    Il servit aussi de carrière et de nombreux blocs du Ramesseum furent réutilisés pour la (...)

  • La vallée des ReinesLire la suite de «La vallée des Reines»

    , par Jean-Luc

    La Vallée de Reines
    La Vallée de Reines, nommé par les Egyptiens Ta-Set-Neferou, la place des splendeurs est située au sud de la nécropole thébaine. On y dénombre plus de quatre vingt dix tombes de reines, de fils et de filles royaux de l’époque Ramesside.
    La taille des tombes est sensiblement moins importantes que celle de la Vallée des Rois mais certaines sont malgrè tout magnifiquement décorés à (...)

  • Deir el-MédînaLire la suite de «Deir el-Médîna»

    , par Jean-Luc

    C’est à Deir el-Medina, en égyptien Set-Maât, la place de vérité que se dresse les vestiges de l’unique village jamais érigé sur la rive ouest de Thèbes. Il servait en effet de lieu de résidence pour les maîtres-artisans et les ouvriers spécialisés (serviteurs dans la place de vérité, Maât), ainsi qu’à leur famille, qui étaient chargés de creuser et décorer les tombaux royaux des XVIIIem et XXem dynastie ainsi (...)

  • Medinet HabouLire la suite de «Medinet Habou»

    , par Jean-Luc

    Situé sur la rive ouest de Thèbes, c’est le plus important complexe monumental du site et aussi le mieux conservé.
    Le petit temple
    Le plus ancien monument édifié à cet endroit remonte à la période d’Aménophis 1er. Le temple fut ensuite agrandis et transformé tour à tour par Hatchepsout, Thoutmosis III, Nectanébo puis Achôrisé. On y rajouta un grand pylône à l’époque Ptolémaïque précédé d’une cour (...)

  • Le MastabaLire la suite de «Le Mastaba»

    , par Jean-Luc

    La forme des tombes égyptiennes a été influencé par ses deux fonctions primordiales. En effet elle devait non seulement être la demeure d’éternité du défunt, mais un aussi un lieu de culte ou l’on emportaient des offrandes. On divisa donc la tombe en deux parties différentes : la superstructure et la substructure.
    Lorsque Auguste Mariette découvrit les complexes funéraires de Saqqara, il ne trouva pas (...)

  • Hermopolis Lire la suite de «Hermopolis »

    , par Jean-Luc

    Appelé Khemenou (la ville des Huit, l’Ogdoade) par les anciens Egyptiens, elle répond aujourd’hui au nom de Achmounein. C’est un des hauts lieux religieux de l’Egypte Antique. La ville était dédié à Thot, le dieu à tête d’ibis, patron des scribes qui fut assimilé à Hermès à l’époque Ptolémaïque. Le clergé du lieu particulièrement actif laissa beaucoup de trace tout au long de l’Histoire Egyptienne tout comme (...)

  • MaâtLire la suite de «Maât»

    , par Jean-Luc

    Fille de Rê, le créateur, Maât est autant un principe, une règle de vie qu’une divinité. Elle est symbolisé par une jeune femme portant une robe sans ornement, la tête enserré dans un bandeau dans lequel est glissé une plume d’autruche ou une petite estrade (en mettre en relation avec la butte primordiale ou apparut le créateur), cette estrade met Maât en relation étroite avec Osiris et Ptah en étant (...)

  • AtoumLire la suite de «Atoum»

    , par Jean-Luc

    Atoum est le dieu créateur du monde et de l’univers dans la théologie hélioplitaine datant de l’Ancien Empire cette création eut lieu avant même l’apparition de la terre et du ciel. S’extrayant lui-même de l’océan originel, il créa la butte primordiale à partir de lui-même. Son nom peut se traduit par "Celui qui englobe toute chose" ou "Celui qui n’est pas encore différentié".
    Il donna naissance, sans (...)

  • Le sarcophageLire la suite de «Le sarcophage»

    , par GOLVIN Jean-Claude, MARTINEZ Philippe

    L’emploi du sarcophage traduit, dès ses origines, le besoin de préserver le corps ; il accompagne le recours à l’architecture funéraire. Les rois de l’Ancien Empire firent réaliser à leur profit les premiers exemplaires : ceux-ci affectent l’aspect de cuves de pierre dont l’extérieur prend l’apparence d’une enceinte protectrice ; il s’agit de véritables mastabas thinites à échelle réduite. Au début de la (...)

  • ApophisLire la suite de «Apophis»

    , par GOLVIN Jean-Claude, MARTINEZ Philippe

    Le soleil a un ennemi mortel, un ophidien gigantesque, Apophis, qui exprime les forces du chaos vers lequel tend l’univers.
    Les eaux abyssales et l’obscurité constituent son royaume.
    On lui attribue la fonction de chercher à arrêter la barque solaire, mettant du même coup un terme à sa course et, de là, amenant la fin du temps et de l’espace, et donc de toute existence. Une tortue abyssale tient le (...)

  • ThotLire la suite de «Thot»

    , par GOLVIN Jean-Claude, MARTINEZ Philippe

    Le scribe suprême
    Assimilé par les Grecs au dieu Hermès, messager des dieux, Thot peut être défini, de façon réductrice, comme le dieu de l’écriture et du savoir. De plus, messager des dieux, il est aussi leur scribe et leur législateur. La présence de Thot est attestée dès les Textes des Pyramides. D’autres forces divines de la région du nome du Lièvre d’où il est originaire, revêtant des apparences (...)

AgendaTous les événements

avril 2020 :

Rien pour ce mois

mars 2020 | mai 2020

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Sites favoris Tous les sites

11 sites référencés au total

Brèves Toutes les brèves

Statistiques

Dernière mise à jour

  • dimanche 22 mars 2020

Publication

  • 1816 Articles
  • Aucun album photo
  • 334 Brèves
  • 11 Sites Web
  • 138 Auteurs

Visites

  • 55 aujourd'hui
  • 242 hier
  • 942599 depuis le début
  • 8 visiteurs actuellement connectés